basque restaurant

Pourquoi au Pays Basque on accroche des piments aux maisons ?

Après la récolte du piment d’Espelette en pays basque, les piments sont mis sur la corde de piment et suspendus devant les maisons. Traditionnellement, la façade d’une ferme en Pays Basque est orientée à l’est où il fait chaud. Après le passage des beaux jours, les cordes descendent sur les murs et rentrent dans une partie de la cheminée en attendant le brûlage. Au moment où le four est en train de refroidir après la cuisson du pain, les cordes sont mises pour achever le séchage. A cette étape, les piments se cassent. Ils sont prêts alors à passer sous le pilon pour être pulvériser.

Des techniques de récolte

Aujourd’hui, on procède toujours de la même manière. Les claies subissent un préséchage. Durant quinze jours, elles seront mises à l’abri pour éviter que les rongeurs et les oiseaux ne viennent les détruire. Après une période de deux semaines, le pédoncule est enlevé des piments qui sont mis dans un four pendant deux à trois jours en fonction du transformateur. Le piment d’Espelette qui commence par craquer subit un broyage. Pour avoir plus de détails au sujet de ces techniques d’accrochage de piments, faites appel à un professionnel du domaine. Des informations pullulent également sur Internet par rapport au sujet.

L’introduction du piment en pays Basque

Aussi, est-il important d’avoir une idée sur le piment d’Espelette en Pays Basque. En effet, cette plante est un fruit qui a réussi à se développer en Pays Basque ; ceci à cause du fait que le climat dont jouit cette région lui est favorable. Les pluies sont abondantes. Il y est introduit vers le XVIIe siècle. Peu à peu, les habitants de la région ont commencé par pratiquer la culture de cette plante. La conservation et l’entretien des fruits de cette plante nécessitent des techniques qu’il faut maîtriser. Informez-vous gratuitement sur Internet.